Centrale hydroélectrique de Bénavent

Hydro énergie pouligny saint pierre

La centrale hydroélectrique
de Bénavent

hydro énergie pouligny saint pierre

La centrale hydroélectrique
de Bénavent

Image

Le moulin de Bénavent

Remonter le temps ...

... et découvrir son histoire

Remonter le temps ...

... et découvrir son histoire

Le projet actuel
de micro-centrale hydroélectrique

Objectifs et caractéristiques

Se réapproprier l’énergie

 

Garder la maîtrise
des ressources naturelles

 

Réaliser la
transition énergétique
au niveau local

Image
Image
Image

Caractéristiques générales du site

  • Hauteur de chute au moulin de Bénavent: 2,20m 
  • Longueur du seuil 154 mètres 
  • Consistance légale : 28,4 kW
  • Débit annuel moyen (module) de la Creuse à Bénavent: 29,9m3/s
  • Passe à canoé en rive droite

Volet administratif

  • Fondé en Titre, Première référence 1335
  • Consistance légale 28,4 kW
  • Autorisation d’exploiter précédente échue
  • Création de la société de projet : HEPSP

Actualités

  • Études de pré-faisabilité : technique et environnementale
  • Relevé de Géomètres
  • Etude hydraulique
  • Recherche et demande de financement
  • Juridique : mise en place d’un document cadre de type de promesse de bail

Le moulin de Bénavent

"Bénavent"
36300 Pouligny St Pierre

Le moulin de Bénavent

"Bénavent"
36300 Pouligny St Pierre

Image
Image

Les partenaires du projet

Afin de mener à bien le projet de centrale hydroélectrique au moulin de Bénavent, la commune, des spécialistes de l'hydroélectricité et entreprises locales se sont regroupés.

Ensemble, ils ont constitué une société de projet sous forme de SAS (Société par Action Simplifiée) dénommée Hydro Energie Pouligny-St-Pierre immatriculée au registre des Société le 19 septembre 2022 et dont le siège social est situé au 7 rue des Cabouins à Pouligny-Saint-Pierre. 

Présidée par Jean-Marie Deforges, chef d'entreprise et Adjoint à la mairie de Pouligny-Saint-Pierre et dirigée par Christian De Césare, propriétaire et exploitant de la centrale Hydroélectrique de la Forge de la Gastevine, elle regroupe à l'heure actuelle, la commune de Pouligny-Saint-Pierre, des sociétés spécialisées dans l'hydroélectricité ou les énergies renouvelables et des personnes individuelles. 
HEPSP compte aussi dans son comité de direction sur Dominique Verron qui apporte son réseau et expertise dans le domaine du financement de projet.
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Participation à l' économie locale

Participation à l’économie locale

Depuis plus de 50 ans, la société COUTURIER s'est spécialisée dans la pisciculture et la commercialisation de poissons d'eau douce au cœur d'une des régions piscicoles les plus importantes de France : La BRENNE.
Image
Quatre générations successives ont et continuent à contribuer à lui garantir une réputation incontestée de qualité et de sérieux. Aujourd'hui, la pisciculture COUTURIER vend dans toute la France pour le repeuplement des rivières et des étangs pour la plus grande satisfaction des sociétés de pêche, des comités d'entreprise, des étangs communaux et des particuliers. Elle exporte également vers l'Allemagne et la Belgique. En commercialisant 400 tonnes de poissons par an, la pisciculture COUTURIER reste l'une des plus importantes de France.
D’autre part, le Centre d’Alevinage et de Recherches Piscicoles en Brenne (C.A.R.P Brenne) exerce son activité d’aquaculture en eau douce depuis presque 30 ans grâce à la retenue du seuil de Bénavent.
Image
D’autre part, le Centre d’Alevinage et de Recherches Piscicoles en Brenne (C.A.R.P Brenne) exerce son activité d’aquaculture en eau douce depuis presque 30 ans grâce à la retenue du seuil de Bénavent.
Image

L’ utilité et l’ atout actuel du seuil de Bénavent

1 - Participation à l’économie locale

Depuis plus de 50 ans, la société COUTURIER s'est spécialisée dans la pisciculture et la commercialisation de poissons d'eau douce au cœur d'une des régions piscicoles les plus importantes de France : La BRENNE.
Image
Quatre générations successives ont et continuent à contribuer à lui garantir une réputation incontestée de qualité et de sérieux. Aujourd'hui, la pisciculture COUTURIER vend dans toute la France pour le repeuplement des rivières et des étangs pour la plus grande satisfaction des sociétés de pêche, des comités d'entreprise, des étangs communaux et des particuliers. Elle exporte également vers l'Allemagne et la Belgique. En commercialisant 400 tonnes de poissons par an, la pisciculture COUTURIER reste l'une des plus importantes de France.
D’autre part, le Centre d’Alevinage et de Recherches Piscicoles en Brenne (C.A.R.P Brenne) exerce son activité d’aquaculture en eau douce depuis presque 30 ans grâce à la retenue du seuil de Bénavent.
Image
D’autre part, le Centre d’Alevinage et de Recherches Piscicoles en Brenne (C.A.R.P Brenne) exerce son activité d’aquaculture en eau douce depuis presque 30 ans grâce à la retenue du seuil de Bénavent.
Image

2 - Préserver l’écosystème centenaire du territoire

Le seuil de Bénavent se trouve sur la rivière La Creuse qui traverse les départements de la Creuse, de l'Indre, de l'Indre-et Loire et de la Vienne ; en régions Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val de Loire.
La Creuse prend sa source à 816 m d'altitude sur le plateau de Millevaches, dans le département auquel elle a donné son nom (la Creuse). Elle traverse ensuite le département de l’Indre puis sert de frontière départementale entre la Vienne et l’Indre-et-Loire avant de confluer avec la Vienne au niveau du lieu-dit « Bec des Deux Eaux » à environ 50 km au Nord-Ouest du site. Le bassin versant de la Creuse est équivalent à 10 279 km² et la longueur du cours d’eau est de 263,6 km. La rivière traverse un paysage de bocage vallonné et boisé. Elle forme des vallées parfois encaissées, bordées de coteaux calcaires.
L'ensemble du bassin versant de la Creuse est largement dominé par les terres agricoles, qui représentent 73 % de la surface du bassin. Les forêts sont elles aussi très représentées avec 26 % de la surface totale. Les 1 % restants correspondent aux territoires artificialisés, aux zones humides et aux surfaces en eau.

Centrale hydroélectrique
de Bénavent

L' énergie "cabouine" de demain !

Produire localement
une électricité propre

Participer activement
à l’économie locale

Préserver l’écosystème
centenaire du territoire

Image
Il existe un autre moulin proche de Pouligny-Saint-Pierre qui s’est équipé pour une production à la fois autonome et sur le réseau. Une prouesse technique dans le Berry !
Image
Il existe un autre moulin proche de Pouligny-Saint-Pierre qui s’est équipé pour une production à la fois autonome et sur le réseau. Une prouesse technique dans le Berry !

L' énergie hydraulique et les micro-centrales

Image
L’hydroélectricité est la première source d’électricité verte de France. Elle est réputée comme ayant atteint son potentiel maximal de mobilisation, sauf en ce qui concerne les sites dits « de basse chutes » en d’autres termes, celle des seuils de nombre de moulins en France.
L’hydroélectricité, énergie plébiscitée par las français
Selon le sondage, Les Français et les énergies renouvelables réalisé en octobre 2021 - Sondage Ifop pour le Syndicat des Energies Renouvelables, les Français, interrogés sur l’image qu’ils ont des différentes sources d’énergie, marquent une grande préférence pour l’hydroélectricité. 90% d’entre eux en ont une bonne image, ils sont 86% à être favorables à son développement.
Image
L’hydroélectricité est la première source d’électricité verte de France. Elle est réputée comme ayant atteint son potentiel maximal de mobilisation, sauf en ce qui concerne les sites dits « de basse chutes » en d’autres termes, celle des seuils de nombre de moulins en France.
L’hydroélectricité, énergie plébiscitée par las français
Selon le sondage, Les Français et les énergies renouvelables réalisé en octobre 2021 - Sondage Ifop pour le Syndicat des Energies Renouvelables, les Français, interrogés sur l’image qu’ils ont des différentes sources d’énergie, marquent une grande préférence pour l’hydroélectricité. 90% d’entre eux en ont une bonne image, ils sont 86% à être favorables à son développement.

Une microcentrale hydroélectrique présente plusieurs atouts :

  • Production en l’hiver quand la demande électrique est forte
  • Fonctionne en moyenne 3500 heures équivalent pleine puissance (HEPP) par an contre 2200 HEPP pour l’éolien et 1100 HEPP pour le photovoltaïque
  • Durée de vie très longue – minimum 40 ans contre 20 ans environ pour les centrales éoliennes et les panneaux photovoltaïques
Les moulins, nommés aussi « troisième patrimoine de France » (après le patrimoine religieux et les châteaux) représentent un réel potentiel au regard de la transition écologique. Ils produisent depuis des siècles grâce à la force motrice de l’eau, une énergie verte inépuisable. Leur implantation dans les territoires ruraux, au plus près des habitations, offre, s’ils s’équipent en centrales hydroélectriques, une opportunité de développement local non négligeable

La valorisation ou l’équipement de seuils existants pourrait représenter un accroissement de la production hydroélectrique de 1.1 TWh / an sans impacts écologiques nouveaux.

Dans l’intérêt à moyen et long terme de la France, dans une dynamique de production d’énergie bas carbone et pour préserver le climat, la Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins (FFAM) a déterminé le potentiel des moulins à eau à l’échelle nationale. Le potentiel final déterminé par cette étude indique qu’en France les moulins pourraient apporter un potentiel de 802 MW à installer. Ce chiffre a été transmis par la fédération des moulins à la direction énergie et climat du ministère.



NB : ce potentiel tient compte des exigences environnementales et réglementaires.

Une microcentrale hydroélectrique présente plusieurs atouts :

  • Production en l’hiver quand la demande électrique est forte
  • Fonctionne en moyenne 3500 heures équivalent pleine puissance (HEPP) par an contre 2200 HEPP pour l’éolien et 1100 HEPP pour le photovoltaïque
  • Durée de vie très longue – minimum 40 ans contre 20 ans environ pour les centrales éoliennes et les panneaux photovoltaïques
Les moulins, nommés aussi « troisième patrimoine de France » (après le patrimoine religieux et les châteaux) représentent un réel potentiel au regard de la transition écologique. Ils produisent depuis des siècles grâce à la force motrice de l’eau, une énergie verte inépuisable. Leur implantation dans les territoires ruraux, au plus près des habitations, offre, s’ils s’équipent en centrales hydroélectriques, une opportunité de développement local non négligeable

La valorisation ou l’équipement de seuils existants pourrait représenter un accroissement de la production hydroélectrique de 1.1 TWh / an sans impacts écologiques nouveaux.

Dans l’intérêt à moyen et long terme de la France, dans une dynamique de production d’énergie bas carbone et pour préserver le climat, la Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins (FFAM) a déterminé le potentiel des moulins à eau à l’échelle nationale. Le potentiel final déterminé par cette étude indique qu’en France les moulins pourraient apporter un potentiel de 802 MW à installer. Ce chiffre a été transmis par la fédération des moulins à la direction énergie et climat du ministère.


NB : ce potentiel tient compte des exigences environnementales et réglementaires.

Le potentiel
hydro-électrique
de nos moulins
en mégawatt
et par région

Répartition du potentiel hydroélectrique par région - FFAM 2022

Image

Installés dans toute la France, au plus près des habitants, les moulins et l’hydroélectricité représentent un réel axe de développement économique.
Suivant l’étude BIPE réalisée en 2013 pour le compte du SER (Syndicat des Énergies Renouvelables), le nombre d’emplois générés par la filière hydroélectrique (investissements, exploitation et maintenance) évolue ainsi :

  • 2012 : total emplois (directs, indirects et induits) = 20 700
  • 2020 : total emplois (directs, indirects et induits) = 30 300
  • 2030 : total emplois (directs, indirects et induits) = 31 200
  • 2012 : impôts sur les sociétés + taxes et impôts (hors IS) = 1100 M€ d’euros
  • 2020 : impôts sur les sociétés + taxes et impôts (hors IS) = 1500 M€ d’euros
  • 2030 : impôts sur les sociétés + taxes et impôts (hors IS) = 1900 M€ d’euros

Les sites hydroélectriques génèrent également des recettes publiques (hors TVA) dont la moitié revient aux collectivités territoriales :

Avantage et popularité de l " énergie hydraulique
Image
L’hydroélectricité est la première source d’électricité verte de France. Elle est réputée comme ayant atteint son potentiel maximal de mobilisation, sauf en ce qui concerne les sites dits « de basse chutes » en d’autres termes, celle des seuils de nombre de moulins en France.
L’hydroélectricité, énergie plébiscitée par las français
Selon le sondage, Les Français et les énergies renouvelables réalisé en octobre 2021 - Sondage Ifop pour le Syndicat des Energies Renouvelables, les Français, interrogés sur l’image qu’ils ont des différentes sources d’énergie, marquent une grande préférence pour l’hydroélectricité. 90% d’entre eux en ont une bonne image, ils sont 86% à être favorables à son développement.
Image
L’hydroélectricité est la première source d’électricité verte de France. Elle est réputée comme ayant atteint son potentiel maximal de mobilisation, sauf en ce qui concerne les sites dits « de basse chutes » en d’autres termes, celle des seuils de nombre de moulins en France.
L’hydroélectricité, énergie plébiscitée par las français
Selon le sondage, Les Français et les énergies renouvelables réalisé en octobre 2021 - Sondage Ifop pour le Syndicat des Energies Renouvelables, les Français, interrogés sur l’image qu’ils ont des différentes sources d’énergie, marquent une grande préférence pour l’hydroélectricité. 90% d’entre eux en ont une bonne image, ils sont 86% à être favorables à son développement.

Contactez nous

Veuillez indiquer votre prénom svp. Merci
Veuillez indiquer votre nom svp. Merci
Veuillez taper votre message svp ?
Entrée non valide
Veuillez indiquer une adresse mail svp
Veuillez nous indiquer votre numéro de téléphone svp. Merci
Entrée non valide

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement des données destinées à la réponse à votre demande. Elles sont destinées uniquement à HEPSP . Ces données sont conservées pour une durée de 3 ans Conformément aux dispositions de la loi « informatique et libertés », vous pouvez à tout moment demander l’accès à la rectification, l’effacement, la portabilité ou à la limitation des données vous concernant, ou vous opposer à leur traitement en contactant : contact@hepsp.fr

Image
Image

Localisez-nous

Image